Lettre ouverte à monsieur Guylain Lubaba Buluma, maire entrant de la ville de lubumbashi

Monsieur le Maire,

L’Action Contre l’Impunité pour les Droits Humains, ACIDH, a appris par les médias votre nomination1 par le Président de la République en remplacement de M. Sanguza Mutunda à la tête de la ville de Lubumbashi et vous en félicite.
Témoin des violations des droits humains observées lors du règne de votre prédécesseur, elle vous invite, vous, au respect des droits humains, notamment des libertés publiques de tous vos administrés, sans considérations de leurs opinions.

Vous héritez d’un contexte pré-électoral trouble dans lequel il y a accroissement vertigineux des restrictions des libertés publiques. Le regroupement au pouvoir s’empressant à faire taire toute voix discordante et ce, à n’importe quel prix. Et, les partis d’Oppositions, une frange de la population et certaines organisations de la société civile, exigeant le respect de la Constitution et des accords de la Saint Sylvestre, accord qui a permis au Président de la République de rester au pouvoir au-delà du délai constitutionnel. Ce délai étant fixé au 31 Décembre 2016.

S’inscrivant dans la logique de la terreur, le Maire sortant a excellé à violer systématiquement les droits humains de ceux qui défendent une vision contraire de l’exercice du pouvoir, à celle de la famille politique du Chef de l’Etat. L’application du communiqué officiel2 N°070/2015 du 29 Octobre 2015 subordonnant l’organisation de toute manifestation à caractère public (caravane motorisée, accueil avec caravane, meeting, marche…) à l’autorisation du Maire
était discriminatoire. Il sied de préciser que la Constitution, en son article 26, consacre la rupture d’avec le régime d’autorisation en ce qu’elle dispose : « La liberté de manifestation est garantie. Toute manifestation sur les voies publiques et en plein air, impose aux organisateurs d’informer par écrit l’autorité administrative compétente ».

Les organisations de promotion et de défense des droits humains ont listé un certain nombre de griefs portés à l’endroit du Maire sortant. La lecture des différents communiqués de presse vous inspirera. Le dernier communiqué conjoint N°001/ONGDH/2018 est aussi éloquent. Il est disponible sur  http://www.acidhcd.org/?q=content/communique-de-presse-conjoint-001ongdh...

L’ACIDH souhaite qu’il n’en soit pas le cas pour vous. Vous saurez ainsi concilier les impératifs qui pèsent sur vous en tant que membre du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie, PPRD ; et comme Maire de la ville de Lubumbashi. La fonction de Maire que vous venez d’accepter vous soumet au respect des droits humains. La Constitution et les lois de la République et les différents instruments3 de protection des droits humains devant
être votre unique guide.

Télécharger le communiqué

Les mines de la RDC

  • 55% de la production globale du cobalt
  • 21% de la production globale du diamant industriel
  • Kibali gold: le plus grand projet d'exploitation d'or en Afrique

Liens importants

Contact 24/7

Pour les questions urgentes des communautés locales, veuillez nous contacter au +243997025331