Lettre à Joseph kabila sur l'arrestation de M. Boniface Umpula

photo_menottes

Monsieur le Président de la République, 

Objet : L’arrestation arbitraire de Boniface Umpula Nyembo

C’est avec beaucoup d’inquiétude que Rights & Accountability in Development (RAID) a pris connaissance de l’arrestation arbitraire de Boniface Umpula Nyembo, defenseur des droits de l’homme et membre de l’Action contre l’Impunité pour les Droits Humains (ACIDH).

Selon les informations que nous avons accueillies Monsieur Boniface UMPULA NYEMBO aurait été arrêté vers 16 heures, lundi l0 novembre, à Lubumbashi  apparentement sur ordre de Monsieur le Procureur Général USEFU SEFU .   M Umpula Nyembo aurait été arrêté  dans le Palais de justice de Lubumbashi lorsqu’il distribuait paisiblement des communiqués de presse du Syndicat Autonome des Magistrats du Congo (SYNAMAC), dont les membres sont en grève.   Le communiqué a donné une mise à jour sur le déroulement de cette grève spontanée et dénonçait toutes formes de violation des droits de l’homme.   Selon Radio Okapi, les magistrats de la République démocratique du Congo décrètent une grève illimitée à partir de lundi 3 novembre sur toute l’étendue du pays. L’officier du ministère public, Samy Ikomba, l’a annoncé à l’issue de leur assemblée extraordinaire tenue à Kinshasa. Les magistrats revendiquent le paiement de 1 600 dollars américains comme salaire de base d’un magistrat annoncé par le chef de l’Etat en septembre 2011. Mais trois ans après, rien de concret n’est réalisé sur le terrain, en dépit de multiples concertations entre le gouvernement et les magistrats. 

Conformément à l’article premier de la Déclaration sur les défenseurs des droits de l’Homme adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies, “chacun a le droit, individuellement ou en association avec d’autres, de promouvoir la protection et la réalisation des droits de l’Homme et des libertés fondamentales aux niveaux national et international”.

De plus, selon l’article 12.2 de cette même Déclaration, “l’État prend toutes les mesures nécessaires pour assurer que les autorités compétentes protègent toute personne individuellement ou en association avec d’autres, de toute violence, menace ou

représailles, discrimination de facto ou de jure, pression ou autre action arbitraire dans le cadre de l’exercice légitime des droits visés dans la présente Déclaration”.

L’arrestation de M Umpula Nyembo s’agit d’une grave atteinte à la liberté garantie à un activiste des droits de l’homme qui n’a commis aucune infraction, mais aussi au droit à l’information de tous citoyens à la liberté d’expression et à la liberté de mouvement.  

C’est donc dans la logique même des engagements contenus dans cette Déclaration ainsi que ses obligations en tant qu’État partie au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, que nous demandons aux autorités de la République Démocratique du Congo de garantir en toutes circonstances  le droit à l’information et la liberté d’expression. Il est urgent de mettre un terme à toute forme de harcèlement à l’encontre des de tous les défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo (RDC) et prévenir tout acte de représailles à leur encontre.

L’émergence d’une société civile plus forte et indépendante constitue un élément critique pour l’avancement de la démocratie en RDC et nous considérons qu’ACIDH joue un rôle de premier plan dans ce processus. À cet effet, toute tentative d’intimidation ou de menace envers cet organisme, ou tout autre organisme de défense des droits humains est inacceptable et nuit grandement au développement d’une société démocratique et prospère.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que nous continuons à suivre de près la situation des droits humains en RDC et tout particulièrement celle entourant ACIDH.  Nous demeurons à l’affût de tout développement dans le dossier de M. Umpula Nyembo et espérons que les autorités de la RDC prendront les mesures nécessaires pour assurer sa libération immédiate et inconditionnel. 

Veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Le Directeur exécutif,

Tags: 

Category: